Descente vers le PEROU !

Descente vers le PEROU !

Après un séjour fatiguant et riche en rencontres dans la Pampa, un petit stop à RIOBAMBA pour se reposer, se doucher et surtout monter nos vidéos!

On reprend ensuite la route pour descendre doucement vers la frontière péruvienne.

1er STOP : ALAUSI, arrivées fin d’aprem on sonne chez le prêtre comme nous le conseille les villageois. Parfait, il nous met à disposition une classe, du carrelage bien dur et bien froid… tout ce qu’il nous faut pour la nuit 😕  Malheureusement, cela ne lui fait ni chaud ni froid de nous accueillir nous n’aurons donc pas beaucoup d’échange avec lui. On l’accompagne tout de même à la messe qu’il célèbre à 18h pour les soeurs de San Fransisco de Sales. On va ensuite discuter avec elles au couvent, elles sont très intéressées par notre projet.

Capture d’écran 2014-02-19 à 14.51.28

Le lendemain en route vers CUENCA avec un stop touristique sur le site Incas d’INGAPIRCA, le bus nous lâche au beau milieu d’une route, pas de bol la route est barrée pour rejoindre le site, peu de passage à cet endroit. Heureusement un pick up nous embarque à l’arrière, sous une bâche au milieu des cochons d’inde, il se met à pleuvoir à très grosse goutte, on s’enfonce dans la pampa et nous lâche dans un bled ou apparemment un bus devrait passer et nous emmener à INGAPIRCA.

En effet, un bus arrive, bondés d’écoliers, les 2 tortues sont écrasées parmi les enfants qui rient aux éclats tellement surpris de voir ces 2 gringas sorties de nulle part!

On se rend compte que nous avons fait une immense boucle et après une bonne demi-heure de bus nous arrivons enfin à Ingapirca! Visite du site en 45 min, un peu déçues après les 5h passées dans le bus pour atteindre le site! Lieu de culte Incas construit par Huayna Capac et consacré au Soleil, d’où son architecture circulaire.

IMG_6079

On arrive à Cuenca vers 19h, vu l’heure tardive pour trouver un hébergement et le nombre d’église peuplant la ville, on décide de rester sur notre lancée pieuse et trouver un monastère pour demander l’hospitalité. Après avoir tenté 3 monastères où nous ne sommes pas les bienvenues, nous sommes un peu découragées.
Une dernière porte s’ouvre ..”Sommes-nous bien au monastère San Fransisco? Non, ici, c’est la posada de San Fransisco, c’est un lieu pour ceux qui n’ont pas d’endroit où se loger la nuit” Parfait, quel bol, c’est tout à fait nous!

Notre enthousiasme dure le temps de traverser le réfectoire ! Nous sommes en fait dans un foyer pour SDF. Dévisagées par une trentaine d’hommes, on ne se sent vraiment pas à l’aise et surtout ridicules de débarquer avec tout notre matériel.

Capture d’écran 2014-02-19 à 14.57.15

Le gardien nous rassure en disant que ce sont des dortoirs non mixtes et fermés. De toute de façon pas le temps de tergiverser, qu’on nous apporte notre pitance, soupe de flageolets, et au lit! On avait programmé retrouver 2 argentins arrivés également par hasard dans le foyer et jouer de la guitare avec eux dans la cour. On rêve! Extinction des feux et dortoir fermé à clé à 8h. On devient l’attraction des 8 autres copines de chambres assises sur le lit observant le moindre geste des gringas. Réveil à 5h30 après une nuit riche en ronflements, poste radio resté allumé, petite madame qui parle toute seule la nuit,… Mais pas de quoi se plaindre à 2$ la nuit, diner et petit déjeuner compris!

Nous voila à 6h du mat avec nos maisons sur le dos dans les rues de Cuenca. On se fait enroller dans une procession de la Vierge Marie déambulant dans la ville et on termine à la messe. Après la messe, nous sommes invitées à prendre le café. Un jeune de 24ans (étudiant en médecine et témoin de miracles!) nous offre l’hospitalité dans sa coloc de catho où nous resterons trois jours. Super gentil et attachant.

Capture d’écran 2014-02-19 à 14.59.17

On reprend la route vers le SUD et on s’arrête à Vilcabamba, ville des centenaires. L’eau y est apparemment tellement pure qu’atteindre 100ans est la coutume, 120 ans n’est pas rare.

On demande l’hospitalité à une petite vieille, elle habite trop loin mais nous indique une dame qui a une grande maison. En 10min, on reçoit une grande chambre, un matelas par terre sur le parquet craquant avec balcon donnant sur la place principale. On descend faire un tour, 10min après, on se fait invitées à boire un verre par des Américains (innombrables sont les retraités américains qui se sont implantés ici) et nous offre même son “doggy bag”. Bref,  1/2h après notre arrivée nous voilà logées et nourries !

 

 

 

 

 

3 Comments

  1. sandrine

    Salut les filles…..on voyage à travers vos récits…Merci et quelle belle et chouette aventure……encore encore des récits et de belles images……

  2. Tripette

    Que d’aventures encore ! Vous nous avez bien fait rire avec votre « nuit » avec vos SDF !!!! Je vous trouve bien courageuses !! Et en plus bouclées à 8 h du soir et levées à 6 h du mat pour la procession et la messe !!! comme au pensionnat… Dis donc Clem tu nous surprendras toujours !!!!
    Et surtout n’oubliez pas de me rapporter un peu de cette eau miraculeuse qui permet de vivre longtemps… Et en bonne forme j’espère !!!
    Bon courage pour la suite de vos aventures dont on attend le récit toujours avec impatience .

  3. Nicolas

    Et tout cela pour parrainer un enfant péruvien: il pourra vraiment bien vous remercier….
    Bon courage pour la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *